Nous ne nous éternisons pas à SEMINYAK, bien que la ville soit très agréable.

Nous partons pour un autre temple de mer, l'Ulu Watu à l'extrémité sud-ouest.

Sur le sentier du temple, voici la nouvelle attraction destinée aux touristes :
Se faire photographier avec un python apprivoisé autour du cou.


Pithon_balinais

Et soudain :

Temple_Ulu_Watu

Les falaises à proximité sont pas mal non plus.
Comme un petit souffle d'Ecosse ou d'Irlande.

Bali_August_2008_227

Bali_August_2008_234

Là aussi il y a des singes voleurs.
Celui-là a repèré des chips dans le sac de cette balinaise.

Bali_August_2008_252



Cette belle femelle attend un heureux évènement.

Bali_August_2008_250


Après le temple nous nous dirigeons vers Sanur et nous sommes pressés d'y être.
Grâce à notre guide,  Mr Wayan-les-bons-tuyaux, on a apprit que la compétition de cerfs-volants, ainsi que le défilé traditionnel, qui ont lieu, tous deux une fois par an du 7 au 10 août finissent demain soir.
On a pas fait exprès et on tombe en plein dedans. Si c'est pas de la chance...



SANUR

Sanur est une station balnéaire calme et plutôt chic.
Peut être un chouai moins sophistiquée que Seminyak mais plus vivante.

Porteuse d'offrandes

Bali_August_2008_part_2_628


Nous passons la soirée dans une espèce de foire expo pour touristes sur l'avenue qui mène a la plage.
Ambiance " chichi-merguez " à la balinaise.

Plusieurs restaurants y ont leurs stands, on peut y voir des danses et écouter de la musique traditionnelle.
Il y a aussi beaucoup de stands d'artisanat et de vêtements traditionnels.

Ça vous fait pas craquer vous ?

Bali_August_2008_part_2_602

Bali_August_2008_part_2_600


A Sanur aussi on trouve des banyans étonnants.


Bali_August_2008_part_2_706



Bali_August_2008_part_2_554


Le lendemain on se lève tôt et comme la compétition et le défilé ne sont prévus que pour l'après-midi, on décide d'aller visiter le Musée Le Mayeur.

Pour y arriver on longe la plage sur a peu près 1 km.

Bali_August_2008_part_2_621

Bali_August_2008_part_2_623

Bali_August_2008_part_2_667


LE MUSEE LE MAYEUR

Le Musée Le Mayeur est situé sur la plage, dans la très belle maison que le peintre a habité avec sa femme balinaise Ni Pollok.


Son histoire est une belle histoire.
Originaire de Belgique et issus de famille noble, Jean Le Mayeur de Mespres peintre et fils de peintre est d'abord peintre sur les champs de bataille de la première guerre, époque ou la photographie en était à ses débuts.
Puis il voyage beaucoup. En Europe, en Inde, au Moyen-Orient, dans le pacifique et l'ocean indien.

En 1932, il débarque à Bali pour des vacances, par le moyen d'un voyagiste hollandais qui propose des destinations exotiques et proches de la nature (ce qui était plutôt rare à l'époque).

Complètement fasciné par la beauté de l'île et ses traditions, il ne quittera jamais plus Bali.
3 ans après, il rencontre Ni Pollok alors âgée de 15 ans alors qu'il en a 55.
Ancienne danseuse de Legong, elle pose d'abord beaucoup pour lui.


La voici :

Bali_August_2008_part_2_654

Bali_August_2008_part_2_658


Les Le Mayeur ouvraient grand leur maison à tous les visiteurs de passage.
Leur hospitalité était sans limite.
Après les repas offerts au jardin Ni Pollok dansait les seins nus pour ses invités.
(les femmes ne se couvraient pas encore la poitrine dans les années 30 à Bali).
Beaucoup achetèrent des toiles et les ramenèrent dans leurs différents pays. C'est ce qui fit la renommée internationale de Le Mayeur.



Bali_August_2008_part_2_636


Fenêtres


Bali_August_2008_part_2_660


murs extérieurs sculptés

Bali_August_2008_part_2_661


Il mourut à l'âge de 78 ans. Ni Pollok avait 37 ans.
Elle ouvrit un hôtel sur place et continua à recevoir les amis du couple jusqu'à sa mort en 1985.


Quelques oeuvres de Le Mayeur










Après cet intermède culturel (j'adore Le Mayeur), nous rappliquons ventre à terre sur la plage car nous ne voulons pas rater la compétition de cerfs-volants.
Et nous ne sommes pas les seuls. Toute la ville est la.
C'est l'évènement que les enfants attendent depuis un an.

On se trouve quand même une chaise longue aux premières loges.



Bali_August_2008_part_2_691


Cerfs-volants à terre

Bali_August_2008_part_2_682


Bali_August_2008_part_2_671


Bali_August_2008_part_2_674

Et dans les airs...

Bali_August_2008_part_2_723

Bali_August_2008_part_2_712

Bali_August_2008_part_2_713

Bali_August_2008_part_2_719


Bali_August_2008_part_2_678


On va manger dans un warong ou on se régale pour O,80 E.


Bali_August_2008_part_2_702


A 17 h le défilé commence.
Et on en prend plein les yeux.

Bali_August_2008_part_2_598

Bali_August_2008_part_2_735

Bali_August_2008_part_2_774

Bali_August_2008_part_2_736

Bali_August_2008_part_2_743


Bali_August_2008_part_2_748

Bali_August_2008_part_2_755

Bali_August_2008_part_2_761

Bali_August_2008_part_2_765


La photo est floue, mais quand même !

Bali_August_2008_part_2_781

après les festivités nous recherchons un restaurant et allons au Alice's  qui propose a ses clients de les ramener gratuitement à leurs hôtels après le repas.


Whaou c'est la grande classe !
Cadre magnifique et service d'un 5 étoiles.
Cocktail offert et accueil du patron.

Bali_August_2008_part_2_604

Nous prenons un des plats les plus chers, un assortiments de spécialités balinaises pour 2 a 15 E

Gargantuesque et délicieux

Bali_August_2008_part_2_608

On se fait ramené comme convenu à notre hôtel. Demain on vient nous chercher à 6h30 pour prendre le bateau speed boat au port de Benoa, direction Gili Trawangan.

A  Benoa, on prend le café et admirons le lever du soleil.

Lever_du_soleil_a_Benoa

soleil013

Bali_August_2008_part_2_005

Bali_August_2008_part_2_085


On embarque sur ce bateau pour rejoindre le speed boat en pleine mer.

Bali_August_2008_part_2_001

bateau22