Nous voila parti pour la paumance totale du Nord-est, qui borde la côte de LOVINA à PEMUTERAN.

Et en Bemo s'il vous plaît (le bus local).

bus014


Bali_August_2008_part_2_480

Bon  côté confort c'est pas l'Orient-express.
Imaginez un gros moteur de mobylette sur-gonflé (le même bruit) qui propulse une boite métallique aux parois mal jointées, et vous aurez une idée du tableau.
A côté de nous s'entassent pêle-mêle des paquets, des enfants, des poules en cage et des bidons d'essence (au cas ou on tomberait en panne).


Le conducteur conduit pied au plancher pour dépasser le 30 à l'heure et nos sièges nous servent de trampolines quand on passe sur des cahots.
Bref on rigole bien.
Mais bon, vu le coût du trajet, (0.50 E), on va pas faire les chichiteux.

(A ce sujet, que les futurs voyageurs se rassurent, le Bemo c'est pas confortable mais c'est sur.
Leurs conducteurs connaissent les routes comme leur poches et savent éviter les dangers mieux que personne).

Après 2 h 30 de route pour faire 35 kms, nous nous extirpons du char à secousses pour débarquer à PEMATURAN.


PEMATURAN

PEMATURAN, c'est le grand calme, le point de chute oublié de la carte touristique. Ici pas de racolage, pas de jolies boutiques, et pas d'embarras du choix pour les restaus.

Le paysage beaucoup plus aride est constitué de montagnes volcaniques toutes pelées.

 

Bali_August_2008_part_2_526


La population pour la plupart, vit dans ce qui ressemble de très près à des taudis, à quelques mètres des quelques hôtels inabordables (pour nous) à 150 Dollars la nuit, qui on se demande bien pourquoi, se sont installés la.

Nous nous installons, après de longues recherches, dans un hôtel qui correspond à notre budget, le
Segara Bukit (merci le guide que nous avons appelé à la rescousse) sur la plage pour 10 E la nuit, petits dej inclus.

La chambre est simple mais très propre et le personnel est charmant.



Bali_August_2008_part_2_527


La piscine au ras de la mer est la plus belle que nous aurons connu à Bali.

Bali_August_2008_part_2_491



Trempette du matin, pas chagrin.

Bali_August_2008_part_2_495

Le sable de la plage est foncé.


Bali_August_2008_part_2_357


Très foncé. Surtout quant il est mouillé.

Bali_August_2008_part_2_493

Bali_August_2008_part_2_523

Coucher de soleil sur plage d'ébène.

Bali_August_2008_part_2_461

Et les vagues, c'est pas de la gnognotte !

Bali_August_2008_part_2_521

Sur la plage, nous rencontrons beaucoup d'enfants.

Bali_August_2008_part_2_514

Bali_August_2008_part_2_624


Et une chose me frappe. Ils ne vont pas à l'école.
Quand je leur pose la question Pourquoi ? comme à Ahmed et Lovina, toujours la même réponse.
Pas assez d'argent pour payer les chaussures et l'uniforme. L'école publique est gratuite à Bali mais il faut payer la tenue. Et entre manger ou s'instruire, le choix est vite fait car dans ces familles on a pas l'argent pour les deux.
Pour la plupart à 10, 12, 14 ans, ils sont complètement analphabètes.
Que deviendront ces enfants dans quelques années quant ils ne pourront
pas lire ni rédiger un courrier, et juste signer avec une croix ?

Bien sur je ne vais pas, pour laver ma conscience, leur payer 2 ou 3 paires de mocassins, que peut- être s'impresseraient-ils de vendre. Et ce genre d'initiatives ne peut qu'encourager la mendicité. Mais je me promets de faire un don à L'association franco-balinaise Anak (www.anak.fr) qui fait un travail remarquable pour changer le sort de ces petits oubliés, qui en plus de ne pas avoir droit à l'école, n'ont souvent pas droit non plus à des soins médicaux et à une alimentation correcte.
C'est ça aussi, Bali.


De PEMATURAN, pour rejoindre le sud, nous ne prenons pas la route qui longe la côte ouest (qui est trop encombrée car c'est l'axe emprunté par les javanais qui arrivent dans l'ile), mais revenons à  SERIRIT tot le matin pour redescendre par les terres.

Notre premiere halte se fera au bout de quelques heures au :


TEMPLE TAMAN  AYUN




Puis un peu plus à l'ouest, et au bord de la mer :


LE TEMPLE TANATH  LOT

Sur la côte ouest, se tient sa Majesté le Tanath Lot construit au 11 ème après JC.

Tanath Lot de jour

Pura Tanah Lot


Tanath Lot le soir

Tanah Lot - Bali (Indonesia)


Un prêtre me bénit en me mettant du riz mâché sur le front et la gorge.

Bali_August_2008_191


Plus au sud, à SEMINYAK, nous nous arrêtons au temple PETITENGET.
Très étendu il possède aussi des espaces verts très entretenus qui ressemblent presque à des jardins à la française avec des fleurs tropicales dessus.

LE TEMPLE PETITENGET

 

 

Bali_August_2008_part_2_199


Bali_August_2008_part_2_231

Bali_August_2008_part_2_215

Bali_August_2008_part_2_219


A SEMINYAK, nous découvrons une ville aux magasins raffinés avec des plages assez chics.


Très carte postale de grands hôtels...



Nous nous y installons pour la nuit.